Plaisirs d’été

Les manifestations officielles qui occupent mon agenda d’élu vont s’interrompre au coeur de l’été. Ma toute dernière sortie, très agréable, m’a permis d’assister à l’ouverture d’une exposition et à la signature de conventions en faveur du patrimoine et de la biodiversité que la ville de Chécy passe notamment avec deux associations locales (CAVE et Chécy les amis du patrimoine).
Je recommande de visiter l’exposition des superbes photos de Didier Ducanos d’ici le 9 septembre prochain au musée de la Tonnellerie de Chécy. Elle vient conforter le partenariat de la ville de Chécy avec le MOBE, c’est à dire le nouveau Musée d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement qui prendra la suite du Museum. Il y a en effet urgence à protéger et reconquérir la biodiversité autour de nous et notamment dans ce poumon vert à l’Est de la Métropole dont ont très bien parlé Jean-Vincent Valliès, maire de Chécy, et Stéphanie Anton, adjointe au maire d’Orléans, représentant le maire et président de métropole Olivier Carré. Dommage qu’une autre collectivité que je connais bien s’apprête à casser sa tirelire pour venir ravager les lieux à Mardié et attirer à Chécy une circulation automobile accrue.
Lire la suite

5 collèges pour le prix de … en fait on ne sait pas trop

Retour sur une grosse journée de rentrée scolaire.

Mardi 1er septembre, nous étions environ une dizaine parmi les quarante conseillers départementaux du Loiret à accompagner le président Saury dans son parcours de visites aux collèges du Département : d’abord pour inaugurer trois collèges tout neufs à Ferrières-en-Gâtinais, Chécy et Bazoches-les-Gallerandes puis pour prendre la mesure des travaux à entreprendre ou ceux déjà payés par le conseil départemental dans deux autres établissements à Pithiviers. Un sacré parcours que, à défaut de covoiturage, j’ai effectué avec la navette par autocar qui transporta quelques uns des participants à toutes ces cérémonies, entre 7h et 19h.

En ce qui me concerne, l’attraction principale fut bien entendu l’inauguration officielle du collège Pierre Mendès-France de Chécy (en présence de M le Préfet, ci-contre).
C’est forcément un plaisir de voir l’aboutissement d’un projet que j’ai accompagné pendant sept ans. En fait seul le Président Saury ne semble pas avoir remarqué à quel point je me suis investi pour cette reconstruction puisque ce n’est qu’à Ferrières et Bazoches qu’il a jugé utile de citer le conseiller général du canton dans son discours. Il est vrai qu’un certain nombre des recommandations des enseignants et des parents d’élèves que j’ai pu défendre durant la précédente mandature n’ont pas été suivies d’effet. En outre, j’y reviendrai plus bas, le recours à un partenariat public-privé ne m’a toujours pas convaincu. Il n’en reste pas moins que le bâtiment qui abrite désormais les collégiens apporte énormément d’améliorations par rapport à celui qui a été détruit.

Lire la suite

Deux collèges à l’honneur


C’était aujourd’hui l’anniversaire de la pose de la première pierre du nouveau collège Pierre Mendès-France à Chécy. Entièrement reconstruit en un an, l’établissement est occupé depuis quelques jours par ses élèves tandis que l’on procède à la destruction de l’ancien bâtiment. C’était l’occasion d’une petite cérémonie organisée par le Conseil départemental : quelques discours et puis les élèves comme les élus ont pu graver leurs empreintes dans des dalles qui contribueront à l’achèvement des travaux. Une sorte de « pose des dernières pierres » en quelque sorte.


Lire la suite

Communiqué : Privatisation en douce, c’est du réchauffé pour les collégiens du Loiret

La rumeur courait depuis quelques semaines mais c’est aujourd’hui confirmé : la cuisine ne se fera plus sur place dans les futurs collèges construits en partenariat public-privé à Bazoches-les-Gallerandes, Châteaurenard, Chécy, Ferrières et Traînou. Profitant de l’opacité qui peut entourer ces contrats, le président du Conseil général a en effet décidé en catimini d’imposer des cantines en liaison froide et de se passer des cuisiniers travaillant pour la collectivité.

Pourtant, à Chécy notamment, il avait toujours été affirmé que les repas continueraient d’être préparés au collège. Cela était prévu dès le premier projet de reconstruction. Ce fut inscrit dans le contrat de partenariat et constamment répété aux personnels concernés. Et puis patatras ! Dans le secret de son cabinet, Eric Doligé a changé la donne. Sans prévenir les élus des cantons concernés, sans aucune délibération de l’assemblée départementale, sans consulter les instances obligatoires en pareil cas, le président du Conseil général a fait modifier les chantiers en cours de façon à supprimer les cuisines.

Malheureusement, rien ne vient justifier cette décision. La privatisation rampante ne taille pas dans la dépense publique, bien au contraire. Pour maintenir un équilibre pour le Conseil général, quelle sera la recette appliquée : baisser la qualité des repas ? demander un effort financier supplémentaire aux familles ? Il n’y a aucune raison que des repas commandés à l’extérieur, préparés la veille et réchauffés au collège, soient moins chers que ceux que les agents départementaux préparent sur place en s’attachant à éduquer les enfants au goût et à la santé induite par de bonnes habitudes alimentaires.

Il est nécessaire que chacun se mobilise contre cette évolution néfaste, à commencer par les conseillers généraux exclus de la décision. Tous, élus locaux, agents départementaux, communauté éducative et parents d’élèves, nous pouvons encore réclamer la transparence et obliger le président du Conseil général à faire machine arrière.

Thierry Soler
Conseiller général du Loiret, canton de Chécy

Fête de la nature

C’est le week-end dernier et à Chécy que j’ai participé à la fête de la nature 2013. La mairie proposait en effet de découvrir plus particulièrement le parcours des oiseaux installé dans les Pâtures (entre le canal et la Loire).
Ce fut tout d’abord le plaisir, samedi, de partager l’inauguration avec l’invité d’honneur Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux (ci-contre aux côtés de Jean-Vincent Valliès, maire de Chécy, Pascale Rossler, Vice-Présidente du Conseil régional en charge de la biodiversité et Hubert Tinseau, adjoint au maire en charge du développement durable).
Lire la suite