Ouragan sur les paradis fiscaux

Avant de se pencher sur la solidarité envers les îles dévastées par l’ouragan Irma, la séance du jeudi 5 octobre du conseil départemental débuta par l’examen des rapports relevant de la commission des finances, notamment la présentation des rapports annuels d’activités des contrats de partenariat (PPP).

Rien de vraiment nouveau à ce sujet. La systématisation du procédé m’avait fortement mobilisé en son temps mais ce type de contrat n’est plus à l’ordre du jour dans le Loiret. Nous constatâmes seulement le plutôt bon déroulement des contrats en cours en 2016, ceux portant sur 8 collèges et quelques équipements annexes. Des difficultés étaient également exposées, notamment pour les performances énergétiques. Le tout est relativement bien encadré par les contrats de sorte que le Département est seulement amené à en vérifier la bonne exécution.

Néanmoins, Hugues Saury ne put s’empêcher d’adresser un message plus polémique à propos du tout premier des PPP du Loiret, celui conclu en 2006 pour le collège de Villemandeur et désormais arrivé à son terme – le contrat, pas le collège ;-). Le président rappela que la collectivité départementale a pris pleine possession de ce collège en juillet dernier après en avoir payé toutes les annuités et que le bâtiment est en très bon état. Hugues Saury en fit un argument pour dénoncer le « procès d’intention » qui avait été fait à l’époque contre cette procédure de partenariat public-privé.

Lire la suite

Encore une fois à la radio

J’étais à nouveau l’invité de France bleu Orléans, ce matin, pour me faire le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts.

En effet, à l’occasion de la prochaine ouverture du magasin IKEA d’Orléans (à Ardon), j’avais fait écho localement au rapport établi par les eurodéputés de mon parti à propos du système d’évasion fiscale de cette entreprise.

Du coup, pour une fois, je n’ai pas parlé contre le projet de pont de Jargeau (plus que quelques jours pour faire connaître votre avis dans le cadre de l’enquête publique).

À réécouter ici :

Communiqué : 30 ans de l’ADEL, pas de quoi pavoiser

Le Conseil général célèbre en grandes pompes les 30 ans de développement économique confiés à son agence, l’ADEL.

Cela est assez paradoxal au moment même où notre département connaît un record du nombre de chômeurs et a démontré sa grande fragilité en la matière en passant, depuis 2008, de la tête des départements de la Région Centre à l’une des dernières places.
Lire la suite