Moralisation de la vie politique


C’est le nom du magazine en ligne du collectif CiTLab auquel je contribue.

AU SOMMAIRE

Quatre textes ouverts à tous vos commentaires (Facebook) et une vidéo vous sont présentés sur ce thème de la moralisation de la politique.

Hommage à Jean Zay

A quelques jours de la cérémonie d’hommage solennel de la nation à Pierre Brossolette, Geneviève De Gaulle Anthonioz, Germaine Tillon et Jean Zay, la municipalité d’Orléans a organisé pour ce dernier un hommage local particulièrement émouvant.

J’y ai participé hier dès 14h au Parc Pasteur et jusqu’à la soirée au Théâtre malgré une brève absence en cours d’après-midi. Je tenais en effet tout particulièrement à honorer un homme qui fut exemplaire tout au long de sa vie et de sa carrière politique et qui est pour moi une source d’inspiration. Jean Zay n’avait pas toutes les qualités mais il fut injustement calomnié avant de finir assassiné par la Milice parce qu’il représentait justement tout le contraire des valeurs de l’extrême droite française : il défendait la justice, l’égalité de tous les humains, l’émancipation de la jeunesse et de toutes les classes sociales par l’éducation et la culture.

Pour l’anecdote, je ne cache pas ma fierté d’être l’un de ses lointains successeurs au sein de l’assemblée départementale du Loiret où il fut le représentant d’un canton qui incluait toutes les communes de mon canton d’élection et en particulier celle de Bou dont le maire de l’époque, Gabriel Michy, était de ses amis.

Plus sérieusement, je ne peux que conseiller à chacun de lire les écrits de Jean Zay et de participer aux autres événements locaux qui participeront à l’hommage de la nation.