La solidarité mérite de solides Assises

Trois mois après son élection à ce poste, le nouveau président départemental, Hugues Saury, lançait aujourd’hui les « Assises » thématiques destinées à rétablir le dialogue avec les partenaires du conseil départemental, à commencer par les associations. Sans surprise, ce sont les questions de solidarité qui arrivent les premières dans cette démarche puisque cette compétence majeure du Département a le plus souffert de la vision purement comptable du précédent exécutif. Bien entendu, Hugues Saury dément tout reniement des choix de son prédécesseur mais ces dénégations ne font que renforcer l’idée selon laquelle, dans la méthode au moins, la politique départementale a radicalement changé. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai assisté et participé à cette première journée consacrée à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.
Lire la suite

Faisons les comptes en attendant les « assises »


La semaine passée, se tenait la session du nouveau conseil départemental dont on peut dire qu’elle ouvrait véritablement le mandat. Après les séances d’avril consacrées à la mise en place de l’assemblée, il s’agissait cette fois d’examiner des délibérations sur le fond, en l’occurrence essentiellement des décisions financières. En effet, nous avions à adopter le compte administratif retraçant les recettes et dépenses réellement engagées dans l’année 2014. Il convenait également de modifier le budget 2015 de façon à y intégrer, justement, le résultat 2014, mais aussi des ajustements répondant aux évolutions constatées en début d’année.

De simples ajustements, donc, car la majorité, bien que profondément renouvelée, ne comptait pas remettre en cause les choix du passé, ainsi que l’a exprimé le président Saury. Le budget 2015 voté en décembre dernier n’aura donc été modifié qu’à la marge. En revanche, dans la méthode, le nouvel exécutif a réaffirmé sa volonté de dialogue avec tous les partenaires de l’institution départementale et les premières « assises » ont été programmées les 7 et 9 juillet prochain pour aborder les compétences sociales du conseil départemental avec ceux qui contribuent à les exercer et, je l’espère, ceux qui défendent les intérêts des bénéficiaires.

Bref, rien n’a changé dans les comptes mais tout va (potentiellement) changer dans le projet départemental dont on verra que la majorité n’en a pas encore dessiné les contours.

Lire la suite

Une page s’est tournée

C’était jeudi dernier, 2 avril, la session plénière d’installation du nouveau conseil départemental du Loiret. J’y ai pris mes fonctions avec ma colistière Vanessa Baudat Slimani, benjamine de l’assemblée propulsée au rang de secrétaire de cette séance un peu particulière.
Accueillis par Eric Doligé pour une dernière apparition officielle dans cet hémicycle, nous devions avant tout procéder à l’élection de son successeur, sous la présidence de séance du doyen Michel Breffy. Bien que réduite à 6 éléments seulement, la gauche monopolisait donc provisoirement la tribune, comme en 2008 et 2011. Cela ne dura que le temps de l’élection d’Hugues Saury, une simple formalité avec une telle majorité.

Notre nouveau président ainsi que le profond renouvellement de l’assemblée laissent entrevoir quelques évolutions par rapport aux vieilles habitudes. Ce que j’ai appris d’Hugues Saury durant mon précédent mandat est plutôt rassurant. Quoique convaincu par le crédo UMP qui me hérisse parfois, il n’en demeure pas moins un homme politique respectueux et respectable, avec lequel il est possible de débattre franchement, par delà les divergences. Il me faudra donc ranger les petites piques auxquelles ce blog vous avait habitués. Son discours d’investiture, d’ailleurs, fut trop timoré pour que l’on puisse lui faire ni louange ni reproche.

Lire la suite