Communiqué : Le regroupement de trois grandes collectivités territoriales est en marche

Après avoir occupé une large place dans les médias, le regroupement de trois collectivités territoriales majeures va connaître une nouvelle étape décisive. Les élus des trois conseils se réunissent en effet aujourd’hui, au cœur d’un site prestigieux du nouveau territoire qu’ils entendent redessiner de façon innovante.

Les trois présidents de ces institutions répètent à l’envi que le statu quo n’est plus possible et ils égrènent les nombreux avantages de leur démarche fusionnelle : les services publics seront plus près des citoyens tout en coûtant nettement moins cher aux contribuables, le nouveau territoire sera plus attractif, plus rayonnant et plus compétitif, le soleil brillera plus fort et la croissance reviendra.

Bien entendu, il convient de préciser que ce doux rêve ne concerne pas le regroupement des régions Centre, Limousin et Poitou-Charentes. Là-dessus, tout le monde semble d’accord pour dire que ça ne marchera jamais, que l’on y perdra de la proximité, que cela mettra en péril le budget, que le temps virera à l’orage et que le dynamisme économique ne sera plus au rendez-vous.

Non, le regroupement territorial innovant et miraculeux, c’est celui que scelleront aujourd’hui les départements de l’Eure-et-Loir, du Loir-et-Cher et du Loiret. Puisqu’un avenir radieux semble d’ores et déjà écrit pour ces trois collectivités, les conseillers généraux écologistes du Loiret n’ont pas jugé utile de participer ce jeudi 26 juin à la visite du parc de Beauval, au banquet et la « grand messe » de « l’Union des 3 » célébrée par les présidents Doligé, Leroy et De Montgolfier.

Comme ceux-ci le reconnaissent d’ailleurs volontiers, la priorité n’est pas à réinventer la carte de France mais à rationaliser les compétences exercées au service de la population en supprimant les actions redondantes et, pour les départements, en accordant la plus grande attention aux bénéficiaires de la solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *