Pas de changement au Conseil général

C’est par ces mots qu’Eric Doligé a ouvert la séance de la Commission permanente qui se tenait ce matin. En soulignant le fait que les élus départementaux poursuivaient encore pour un an leur mandat faute de scrutin départemental en 2014, il cachait assez mal sa joie consécutive aux élections municipales.
Cependant, si l’ampleur de la réélection de Serge Grouard a de quoi tétaniser la gauche, on ne peut pas vraiment dire que la droite ait été particulièrement brillante dans le Loiret. Je pense notamment à mon collègue Claude De Ganay, maire de Dampierre-en-Burly, Président de la communauté de communes Val d’or et forêt, Vice-Président du Conseil général et député de la troisième circonscription du Loiret (ouf). Eh bien, il me sera désormais beaucoup plus facile de vous parler de lui après sa défaite aux municipales qui va bientôt le priver des deux premiers mandats électifs de cette liste. Le record de cumul de mandats dans le Loiret détenu par ce militant UMP de choc est donc remis en jeu. Triste nouvelle pour le camp conservateur.

Quant au second tour qui s’annonce, j’espère même que la liste menée par Carole Canette dans la seconde ville du département confirmera dimanche la volonté des Fleuryssoises et des Fleuryssois de retrouver les valeurs de respect et de partage que nous revendiquons, sans exclusive certes, mais plus souvent mises en oeuvre à gauche qu’à droite tout de même. Et justement, Carole Canette et Alain Romero offrent à leur concitoyens un projet de solidarité et de bien vivre ensemble qui donne beaucoup d’espoir pour cette ville. C’est pour cela que j’ai participé hier à leur ultime réunion publique où j’ai retrouvé parmi leurs colistiers mes amis Bernard Martin et Danièle Roblin. C’est aussi pour cela qu’ils ont reçu le soutien d’Europe Écologie Les Verts.
Bref, à mon avis, si vous êtes de Fleury, dimanche, n’oubliez pas de voter à gauche ! 😉

Mais revenons à cette commission permanente du Conseil général.
Continuer la lecture