Vidéos à gogo et débats sur la vitesse à 80km/h

Voici venu le moment d’achever de vous rapporter mon sentiment sur la dernière session départementale. Cela se passait il y a près de deux mois maintenant et, pour vous dire si c’est loin, le conseil départemental lui-même vient de publier le procès-verbal d’un nouveau type qui nous était promis.

Ainsi, vous trouverez tout le contenu des débats, discours, petites blagues, mimiques et grosses âneries dans les trois vidéos ci-dessous. La première correspond à la séance d’ouverture, la seconde rassemble les débats relatifs à chacun des rapports adoptés et la troisième restitue la séance consacrée spécialement au canal d’Orléans.

Bien entendu, ce serait un peu fastidieux, j’imagine, de revoir intégralement ces trois demi-journées de session.

Je vais donc poursuivre et conclure le compte-rendu que j’en avais amorcé pour ce qui concernait la déviation de la RD921 à Jargeau et les grossiers mensonges auxquels s’était livré l’institution départementale à ce propos. Et cela, sans épuiser le sujet de l’addiction aux bagnoles de la majorité départementale et le peu de cas qui est fait de l’urgence climatique que nous rappelle encore la COP25 s’ouvrant aujourd’hui.

En effet, un autre sujet majeur en lien avec l’automobile était à l’ordre du jour du 14 octobre dernier : le rétablissement d’une limitation de vitesse à 90km/h sur une partie des routes départementales. Par ailleurs, j’eus l’occasion de m’exprimer aussi à propos du fonctionnement des collèges du Loiret ou de l’égalité femme-homme. Tout au long de la séance, le groupe socialiste, écologiste et républicain, auquel j’appartiens, avait choisi de s’abstenir sur les votes budgétaires quoique ceux-ci fussent essentiellement des ajustements ; mais des ajustements d’un budget très discutable, notamment en ce qui concerne l’action sociale et plus particulièrement l’enfance en danger.

Enfin, la séance du 15 octobre était exclusivement consacrée au canal d’Orléans et je vais commencer par là.

Continuer la lecture

Audible à propos des J.O. et enfin entendu pour la dette

Pour achever de rendre compte de la récente session du Département, voici les débats les plus marquants du vendredi 23 juin dernier. Tout d’abord, sur les questions éducatives, outre l’ajustement de diverses lignes budgétaires, une attention particulière fut accordée à une expérimentation de l’apprentissage des gestes de premier secours, pour les collégiens et pour les adultes qui les encadrent. Rien à redire à cela.

Rapport E 03 – Voeu de soutien à la candidature de la Ville de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024
Quand on en vint au sport, c’est un vœu qui était à l’ordre du jour, vœu en faveur de l’organisation des Jeux Olympiques en France. Partant du principe qu’il s’agit là d’un événement si exceptionnel qu’il ne se discute pas, la majorité départementale souhaitait joindre sa voix à toutes celles qui s’expriment pour encourager le comité olympique international (CIO) à désigner Paris comme ville hôte des J.O. en 2024.

Continuer la lecture