Les enfants attendent toujours (en vain ?) que les bonnes intentions se concrétisent

Poursuivant mon compte-rendu des séances plénières du conseil départemental qui se tenaient fin janvier, je reviens sur le sujet de la protection de l’enfance en danger, très présent dans l’actualité de ces derniers mois et auquel était consacrée une commission générale, autrement dit une séance à huis clos.

Le Président Gaudet en avait déjà dit beaucoup dans son discours (public) d’ouverture de la session et il a abondamment informé les média depuis de sorte que je ne vous apprendrai pas grand-chose des propositions de la majorité départementale dans ce domaine.
Continuer la lecture