Cyclistes, de quoi vous plaignez-vous ?

Comme je le soulignais dans mon précédent billet, la crise du Covid a au moins un effet positif sur le conseil départemental, c’est la plus grande publicité des débats de l’assemblée.
Même la commission permanente, une instance qui réunit les élus plus souvent mais dans une configuration réduite, ordinairement tenue à huis clos, est retransmise au grand public par vidéo pendant le confinement. C’est ainsi que chacun pouvait suivre la séance qui se tenait vendredi dernier et que je vais donc commenter ici.
Attention, il n’est pas indispensable de visionner les 2 heures 30 de la séance avant de me lire 😉

J’ai eu l’occasion d’intervenir sur différents sujets à propos desquels l’immobilisme de la collectivité départementale est tout à fait regrettable, à commencer par les aménagements cyclables.
Pas étonnant que l’on récolte des commentaires pour le moins sceptiques à ce sujet (ici un blog poétique mais bien documenté) lorsque l’on voit comment la majorité et son délégué « vélo » traitent les attentes des cyclistes et notamment les « vélotaffeurs » qui ont choisi ce mode de déplacement doux pour leur trajets domicile-travail.

Voici d’abord les questions que j’ai posées lors de la présentation d’un rapport lié à l’aménagement de « pistes » cyclables le long de la route départementale qui va de Saran à Gidy en passant par le centre pénitentiaire.

Et voici maintenant un patchwork des réponses qui m’ont été fournies respectivement par Alain Touchard, Vice-président en charge des routes, Michel Breffy, conseiller départemental référent pour le vélo et le président Marc Gaudet en personne.

Bref, circulez (à vélo), y a rien à voir.

Continuer la lecture