La paille et la poutre

Le conseil général du Loiret tenait hier la première séance de la session de juin. L’occasion était ainsi donnée au Président Doligé de poursuivre son combat contre ce gouvernement socialiste qui, selon lui, « ruine le pays ».

C’est vrai qu’avec les remous de la réforme territoriale relancée par le Président Hollande, il y a de quoi faire et mon dernier communiqué prouve que ce sujet ne manque jamais de réveiller les conseillers généraux de tous bords. D’autant que, à part pour les écolos, il n’y aura pas grand chose à se mettre sous la dent parmi les rapports examinés aujourd’hui. Le schéma départemental des espaces naturels sensibles ou l’agenda 21 départemental (c’est à dire la stratégie de développement durable), il faut bien reconnaître que ça ne passionne que nous. Quant aux divers ajustements techniques ou budgétaires, le compte administratif 2013 et le rapport d’activité du Département, cela ne devrait pas créer de divergences majeures. Restait donc l’actualité nationale et « territoriale ».

Ainsi, pour une fois, Eric Doligé ne se donna même pas la peine de détailler l’ordre du jour dans son discours d’ouverture. Il s’attaqua directement au sujet majeur du moment : va-t-on assister à la mort des départements ?
Lire la suite

Réforme territoriale : et si on parlait de politiques publiques et pas de frontières ?

Le Président de la République vient de tracer plus précisément les contours de la réforme territoriale dont il fait désormais une priorité. Je ne crois pas que l’on puisse résoudre les problèmes des Français par un redécoupage administratif et je suis un peu effrayé de tous les commentateurs qui peuvent passer des heures à tracer et retracer les contours de la carte.

Je pense que l’on doit avant tout saluer un certain nombre d’innovations en phase avec la réalité du terrain, en particulier le renforcement de l’intercommunalité et son évolution vers plus de représentativité démocratique.

Cependant, la réforme institutionnelle qui s’impose vraiment concerne moins les modes de scrutins ou les frontières des régions que la répartition des compétences et des actions que peuvent mener les collectivités publiques dans l’intérêt général.

Lire la suite