Eric Doligé appelle François Hollande à la rescousse (entre autres)

Le deuxième jour de la session de juin, vendredi dernier, était celui consacré à l’examen proprement dit des rapports soumis par le Président. Des rapports … et des vœux. En effet, depuis le changement de gouvernement qui irrite tellement notre président, la majorité départementale se découvre un besoin de plus en plus expansif d’étaler ses reproches envers l’Etat. Cela se traduit donc par le vote de ces vœux concernant des décisions dont le Département n’a pas le pouvoir de délibérer. C’est une pratique à laquelle je vous ai habitués quel que soit le gouvernement puisque, en septembre dernier encore, ma collègue Estelle Touzin et moi-même avions déposé un texte pour défendre les habitants du Loiret contre les risques que représentent l’exploitation des gaz de schistes. Bien entendu, aux yeux de la majorité, les vœux que nous examinions hier étaient autrement plus essentiels et ils ne furent pas balayés d’un revers de main comme ceux des écologistes.

Continuer la lecture